Sélectionner une page

S’interroger sur la rentabilité d’une installation photovoltaïque est légitime, surtout si l’on s’arrête aux idées reçues qui voudraient que non. Car aujourd’hui une installation photovoltaïque peut être rentable ! Baisse du prix des panneaux photovoltaïques (divisé par 3 en 10 ans), aides financières, rachat d’électricité…Il existe de nombreux moyens pour améliorer la rentabilité de votre installation. We Love Sun revient sur les éléments à prendre en compte dans le calcul de votre rentabilité photovoltaïque : le rendement des panneaux solaires, le coût de l’installation et du fonctionnement, et les aides.

Évaluer le rendement des panneaux photovoltaïques

Afin de pouvoir calculer la rentabilité de votre projet, vous devez pouvoir estimer le plus précisément possible quel sera le rendement de vos panneaux solaires photovoltaïques. Celui-ci est influencé par deux éléments : la puissance des panneaux, et les caractéristiques de votre logement (implantation géographique, orientation, inclinaison et surface de toiture).

  • La puissance des panneaux solaires

Elle s’exprime en kilowatt-crête (ou kWc) et correspond à la quantité maximale de production d’un panneau dans des conditions idéales, à savoir aux heures autour de midi par une belle journée ensoleillée. Le chiffre indiqué, qui est une valeur maximale, est évidemment à pondérer en fonction des conditions réelles d’ensoleillement (environ 15% de moins).

Suivant le type de panneau choisi (monocritallin ou polycristallin), la puissance n’est pas la même. Les panneaux photovoltaïques monocristallins sont les plus performants.

  • L’implantation géographique de votre installation photovoltaïque

A titre indicatif, 1 kWc produit entre 900 et 1 400 kWh/an, suivant la région. Car toutes les régions françaises ne reçoivent pas le même ensoleillement.

Voici une estimation de la production énergétique en fonction de la puissance de l’installation photovoltaïque choisie (pour les particuliers), et en conditions optimales (Source PVGIS).

Donc même si vous habitez dans le nord de la France, vous pouvez installer des panneaux photovoltaïques, car les nuages agissent comme des diffuseurs de lumière !

  • Les caractéristiques de votre habitation

De façon évidente, des panneaux solaires photovoltaïques exposés plein sud sans aucune zone d’ombrage auront un meilleur rendement. Mais même une toiture partiellement ombragée peut permettre l’installation de panneaux photovoltaïques, notamment si ceux- sont équipés de micro-onduleurs !

Dans l’idéal, une installation solaire photovoltaïque doit être installée sur une toiture sans zone d’ombrage, orientée plein sud, et sur un toit incliné à 30° ou 35° pour que les rayons frappent les panneaux à la perpendiculaire. La position du soleil changeant en fonction des saisons, il y a de fortes chances que l’inclinaison de votre toiture soit suffisante pour capter les rayons du soleil. Pour une toiture plate il existe des systèmes permettant d’incliner les panneaux. Vous pouvez aussi les installer au sol, sur un abri de jardin ou un car park. Idem si vous avez des zones d’ombrages sur votre toiture.

Et si votre toiture est orientée sud-est ou sud-ouest, elle reçoit certes une exposition plus courte mais peut-être plus intense.

Ombrage, inclinaison ou orientation…il existe toujours une solution pour pouvoir installer des panneaux photovoltaïques dont le rendement, même s’il n’est pas nécessairement optimal, suffira à couvrir vos besoins en électricité.

Le coût de votre installation photovoltaïque

Encore aujourd’hui, beaucoup pensent qu’installer des panneaux photovoltaïques est très couteux. Ce n’est plus tout à fait le cas depuis 10 ans car le prix du matériel a considérablement baissé. Faire le choix du photovoltaïque pour produire son électricité est un investissement rentable sur le long terme.

A titre d’exemple, voici ce que peut en moyenne vous coûter une installation photovoltaïque clé en main effectuée par des professionnels (comprenant matériel, pose, démarches administratives, raccordement, mise en service) :

  • Pour une puissance de 3 kWc, de 9 000 € à 11 000 €,

  • Pour une puissance de 6 kWc, de 11 000 € à 15 000 €,

  • Pour une puissance de 9 kWc, de 16 000 € à 20 000 €.

Pour savoir à quoi correspondent les kWc, voici un exemple d’appareils que vous pouvez alimenter avec un kit solaire en fonction de la puissance choisie :

A ce coût s’ajoutent certains frais, comme le remplacement de l’onduleur centralisé (tous les 10 ans environ), l’entretien éventuel de vos panneaux photovoltaïques, l’achat d’une batterie si vous souhaitez consommer intégralement votre production d’électricité, ou encore le TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité) si vous optez pour l’autoconsommation avec injection partielle ou totale d’électricité sur le réseau.

Ces coûts ne sont pas négligeables, mais de nombreuses aides financières peuvent vous permettre de les amortir plus rapidement.

Des aides pour financer votre installation photovoltaïque

Lorsque vous installer des panneaux photovoltaïques, plusieurs choix s’offrent à vous en matière de consommation :

  • L’autoconsommation totale : vous consommez intégralement votre production d’électricité ou stockez le surplus via des batteries ;

  • L’autoconsommation avec injection gratuite du surplus sur le réseau ;

  • L’autoconsommation avec injection et revente du surplus à EDF OA;

  • La revente totale de votre production électrique.

Dans les 2 derniers cas, vous signez un contrat avec EDF OA qui s’engage à vous racheter votre production pendant une durée minimale de 20 ans. Le tarif de rachat est fixé par l’État et varie en fonction de la puissance de votre installation (3 kWc, 6 kWc…) et du choix de consommation (revente partielle ou totale). Par exemple le tarif d’achat est d’environ 10 centimes d’euros/kWh pour une installation de 3 kWc (en revente partielle) et d’environ 17 centimes d’euros en revente totale.

Si vous faîtes le choix de l’autoconsommation, vous pouvez également bénéficier d’une prime (sous conditions). Le montant de cette prime à l’investissement est arrêté le jour où vous signez votre contrat avec EDF Obligation d’Achat . Son versement est lissé sur 5 ans. Vous toucherez dons 1/5eme du montant chaque année. Au 2ème trimestre 2021, cette prime était de 380 €/kWc pour une installation < 3 kWc, 280 €/kWc pour des installations de 3 à 9 kWc.

Certaines collectivités locales (communes, régions…) proposent également des dispositifs financiers avantageux. Et si vous faîtes appel à un professionnel qualifié pour installer vos panneaux photovoltaïques, vous bénéficiez d’un taux de TVA réduit de 10% au lieu de 20%.

Déterminer la rentabilité d’une installation photovoltaïque demande de prendre en compte de nombreux éléments, tels que le type de panneau photovoltaïque, vos besoins en électricité ou votre type de consommation. Vous trouverez en ligne de nombreux calculateurs ou simulateurs pour vous aider à évaluer la production de vos panneaux photovoltaïques. Et n’oubliez pas qu’en plus de faire un geste pour la planète, vous ferez à long terme un geste pour votre portefeuille. Alors qu’en passez-vous au solaire photovoltaïque ?